Parler Français VS parler Bourguignon

Parler Français VS Parler Bourguignon - Crédits : Bourgogne-Franche-Comté Tourisme

Rappelez-vous vos jeunes années chez vos grands-parents...

 

Enfants, on essayait de suivre la conversation des grands. Sauf qu’à l’instant où l’on pensait avoir tout compris, un mot sorti de nulle part nous bloquait… Un OVNI inconnu du Bescherelle et qui ferait se retourner Malraux et Verlaine dans leurs tombes (mais qui, étrangement, ne posera aucun souci à Nabilla…)
Ce mot, vous l’aurez compris, c’est le patois local, une langue quasi-étrangère parlée uniquement par les initiés faisant parti d’un clan que l’on nommera “les Locaux” !
Alors, vous qui voulez vous fondre dans le décor bourguignon, qui souhaitez faire partie du Clan, nous vous donnons ici quelques bases à connaître impérativement :


Le verbe "Beugner"


C’est un mot magique qui s’adapte à une multitude de situations et qui peut remplacer avantageusement une bonne dizaine de verbes ! Blesser, Accidenter, Érafler, Abîmer, Endommager, …
Quelques mises en situation :
En sortant, j’ai beugné la voiture
En tombant, j’me suis beugné le genou
J’ai ramassé des pommes, mais elles sont toutes beugnées



 

Les mots Le, La, Les


En Bourgogne on ne parle pas de Sophie ou d’Etienne… mais de LA Sophie, ou DU Etienne.Ne nous demandez pas pourquoi, c’est comme ça, c’est tout.
Un exemple
La Sophie a beugné la voiture du Etienne en la sortant du garage.
(ça commence à venir ? :o) )



 

Le verbe "Couiner"


(ou Couigner quand on parle de quelqu’un) C’est faire un bruit difficile à supporter, comme par exemple une personne qui pleurniche, ou un volet qui grince.
Allez, on teste ça :
La Sophie a beugné la voiture du Etienne, maintenant la portière arrête pas de couiner.



 


Malheureusement, nous allons devoir vous couper dans votre élan… Les exemples sont trop nombreux pour en faire une liste, alors nous allons directement passer à la mise en situation. Si le texte qui suit vous paraît clair comme de l’eau de roche, vous êtes fin prêts à faire partie du Clan !



Tantôt, la Marie est passée chercher des treuffes chez le Guy pour faire ses crapiaux. Elle courait à cause de la rabasse qui tombait mais en passant le portail qui couinait, elle a réveillé le chien qui a failli la gniaquer sans même japper. Le Guy est sorti pour passer une pousse au chien et mettre la Marie à l’abri, elle était gaugée ! Une fois le garot passé,la Marie récupéra ses treuffes et repartit chez elle faire le goûter et étaler ses habits tripés.



Parler Bourguignon - Crédits : We Love Bourgogne

 

Alors ? Tout est clair ? Voici la réponse :


Cet après-midi, Marie est passée chercher des pommes de terre chez Guy pour faire des galettes. Elle courait à cause de l’averse qui tombait mais en passant le portail qui grinçait, elle a réveillé le chien qui a failli la mordre sans même aboyer. Guy sortit pour réprimander le chien et mettre Marie à l’abri, elle était trempée ! Une fois l’averse passée, Marie récupéra ses pommes de terre et repartit faire le repas de midi et étendre ses habits mouillés.



 

Credits photo : We Love Bourgogne