Une Histoire de famille

Durant plus d’un siècle, la Bourgogne rayonne à travers toute l’Europe. À sa tête, de père en fils :

Musée des Beaux arts de Dijon
Francois Jay
L'étape incontournable

Dijon, ancienne capitale des ducs de Bourgogne

Même si les ducs passent beaucoup de temps dans leurs possessions flamandes, Dijon tient une place à part. Philippe le Hardi rénove de fond en comble le château pour en faire un somptueux palais où il réside avec sa famille.

Le palais est aujourd’hui le cadre exceptionnel d’un des plus beaux musées de France. Ne manquez pas d’y faire un tour ! Arrêt obligatoire dans la salle des tombeaux de Philippe le Hardi et Jean sans Peur.

Visiter Dijon et son musée
Facade du musée des Beaux-Arts de Dijon
Alain Doire - BFC Tourisme
Les célèbres Hospices de Beaune en Côte-d'Or
BFCT - Alain Doire
Beaune avec Philippe le Bon

L'Hôtel-Dieu de Beaune, témoin somptueux du mécénat ducal

Il est édifié en 1443 par Nicolas Rolin, chancelier de Philippe le Bon et son épouse Guigone de Salins. L'objectif ? Soulager la misère des habitants en temps de guerre et d'épidémies. Le résultat ? Un édifice flamboyant de décor gothique et de couleurs.

Découvrir les Hospices

Château de Germolles
Alain Doire - BFC Tourisme
Germolles avec Philippe le Hardi

Germolles, ancienne résidence ducale

En 1380, Philippe le Hardi offre une maison forte à son épouse Marguerite de Flandre. Elle en fait un palais plus proche des innovations italiennes que des vieilles forteresses médievales. Sa décoration est confiée aux meilleurs artistes au service de la cour.

Visiter le château
Interieur du château de Germolles
Alain Doire - BFC Tourisme
Sur les pas des Ducs ailleurs en Bourgogne

Remonter le temps, jusqu'au Moyen Âge

La Bourgogne des ducs ne se limite pas à leur ancien palais dijonnais ou aux Hospices de Beaune. La région est constellée de villages médiévaux, châteaux et autres témoins d'un solide pouvoir qui va s'affimer du XIIIe au XVe siècle.

En résumé