Battre le pavé

Trois capitales : Chalon-sur-Saône, Mâcon, Autun

De Chalon-sur-Saône, vous connaissez forcément son festival des arts de la rue « Chalon dans la Rue » organisé fin juillet. Sans artistes ni jongleurs, Chalon reste très attrayante ! Vous pourrez remonter à la naissance de la photographie au musée Nicéphore Nièpce (du nom de son inventeur). Vous pourrez vous la couler douce à pied ou à vélo sur les bords de Saône, visiter la cathédrale …

Mâcon est une belle synthèse de la douceur de vivre méridionale et de l’hédonisme bourguignon. A vous le plaisir des papilles, les dégustations de vin (dont le Pouilly Fuissé), les promenades en bord de Saône… Sans oublier les traces d’un passé prestigieux. Déjà sous l’antiquité, les romains avaient cerné la situation stratégique du site sur la Via Agrippa, principale artère de la Gaule Romanisée.

L’époque Gallo-Romaine a également laissé de nombreux vestiges à Autun. Il faut dire que, lorsque l’Empereur Auguste édifie Augustodunum, capitale des Eduens (peuple gaulois), il voulait en faire « la sœur et l’émule de Rome » ! Un tel projet, ça laisse des traces : remparts, temple de Janus, théâtre antique….

Les rives de Saône à Mâcon
Alain Doire - BFC Tourisme
Rives de Saône à Mâcon Alain Doire - BFC Tourisme
Ville d'Autun et campagne alentour
Alain Doire - BFC Tourisme
Ville d'Autun et campagne alentour Alain Doire - BFC Tourisme
Le Temple de Janus à Autun
Alain Doire - BFC Tourisme
Le Temple de Janus à Autun Alain Doire - BFC Tourisme
Anecdote historique

Mâcon, escale aéroportuaire en 1930

Mâcon fût à la fin des années 1930 une escale incontournable pour les voyageurs britanniques en direction de l'Afrique ou de l'Inde. À l'époque, la compagnie aérienne Imperial Airways fait en effet voler des hydravions, et ceux-ci se posent sur la Saône pour se ravitailler… Et les passagers en profitent pour déguster un repas gastronomique à la bourguignonne !

Joyau du patrimoine

Cluny et ses environs

Cluny, un poids lourd religieux et touristique. Il faut dire que cette abbaye, c’est la plus belle des aventures spirituelles du Moyen Âge.

Après l’abbaye, partez vous perdre dans les rues du bourg monastique. Il compte encore près de 200 maisons médiévales au charme fou.

Au-delà, le clunisois déroule ses paysages vallonnés, ses vignes du Mâconnais chargées de raisin, ses châteaux racés comme celui de Cormatin ou encore ses sites où flottent encore le souvenir de Lamartine…

Je découvre Cluny !

Gastronomie, vélo et églises romanes

Charolais-Brionnais

Qu’il fait bon vivre dans le Charolais-Brionnais ! A table, régalez-vous avec le bœuf de Charolles et le fromage de chèvre Charolais.

Sorti de table, délectez-vous les yeux devant les églises romanes qui ici sont aussi nombreuses que les vaches charolaises : basilique de Paray-le-Monial, églises de Semur-en-Bionnais, Anzy-le-Duc… Pour toutes les voir, il faut suivre les circuits de découverte dédiés.

Partez ensuite musarder à vélo au fil des voies vertes qui longent la Loire et les canaux. Une étape ressourçante s’impose aux thermes de Bourbon-Lancy.

Je découvre le Charolais-Brionnais !

En résumé
A propos
Rives de Saône à Mâcon Alain Doire - BFC Tourisme
Ville d'Autun et campagne alentour Alain Doire - BFC Tourisme
Le Temple de Janus à Autun Alain Doire - BFC Tourisme