A voir absolument !

Les Hôtels-Dieu de Bourgogne : Beaune, Tournus, Tonnerre…

Charité bien ordonnée commence par soi-même !

Au Moyen Âge, on l'avait bien compris : c'est à partir de cette époque que riches personnages et grands seigneurs financent la construction d'hôtels-Dieu (entendez "hôpitaux") afin d'aider les pauvres et s'assurer ainsi la paix de leur âme après leur mort. Des hôpitaux qui ont bien souvent accueilli des malades jusqu'au XXe siècle...A Beaune, Tonnerre, Tournus et bien d'autres lieux : ces beaux bâtiments qui recèlent des trésors précieusement préservés !

Visite de l'hôtel-dieu de Beaune
Alain Doire - BFC Tourisme
1 Emblématique ...

Les Hospices de Beaune

Construits au XVe siècle sous l'impulsion et le financement de Nicolas Rolin, Chancelier de Bourgogne, et son épouse Guigone de Salins pour assurer le salut de leur âme, les Hospices de Beaune sont sans aucun doute le bâtiment le plus emblématique de la Bourgogne !

Les toitures colorées, la grande cour pavée, la chambre des pôvres, ... révélées dans le film "La Grande vadrouille" sont autant d'éléments qui participent à la grande réputation de cet hôtel-Dieu, tout comme la non moins internationalement réputée Vente des vins des Hospices de Beaune qui a lieu chaque année en novembre et permet de financer l'hopital.

A ne pas manquer : le polyptyque "Le Jugement dernier" que l'on doit à l'artiste flamand Rogier van der Weyden. Une pure merveille !

Découvrir les Hospices

Hotel-dieu de Tonnerre
Alain Doire - BFC Tourisme
2 Le plus grand et le plus ancien !

L'hôtel-Dieu de Tonnerre

A Tonnerre, le plus ancien hôtel-Dieu de Bourgogne vous étonnera par ses dimensions exceptionnelles ! La salle des malades mesure pas moins de 90 mètres ! De quoi assurer repos et paix à sa bienfaitrice Marguerite de Bourgogne...

Ici, on soignait les malades, on recueillait les enfants trouvés et les vieillards, et on accueillait les pèlerins en route pour Saint-Jacques de Compostelle pour la nuit.

L'hopital a fonctionné jusqu'au début du XXe siècle, et montre des reconstitutions d'installations de cette époque : une chambre et un bloc opératoire qui donnent une idée des pratiques médicales aux siècles derniers et nous fait nous féliciter d'être nés bien plus tard !

Découvrir cet hôtel-Dieu

Apothicairie de Tournus
Catherine Demoly - BFC Tourisme
3 Une apothicairerie d'exception !

L'hôtel-Dieu de Tournus

Construit au XVIIe siècle, l'hôtel-Dieu de Tournus complète très sympathiquement la liste des bâtiments hérités du passé qui valent le détour à Tournus.

Ne manquez surtout pas de visiter son apothicairerie, la plus ancienne de France conservée. Puis, direction le jardin des simples où les soeurs hospitalières cultivaient les plantes utilisées dans la pharmacopée de l'époque ! L'apothicairerie compte plus de 150 pots en faïence (la plupart de Nevers) et près de 130 flacons en verre sur lesquels on peut encore déchiffrer les étiquettes. 

Découvrir cet hôtel-Dieu

Toits vernissés de l'église de Louhans
Alain Doire -BFC Tourisme
4

Et les autres ...

Louhans, Seurre, Cluny, Chalon-sur-Saône, Mâcon, Moutiers-Saint-Jean, Nuits-Saint-Geroges… chacune de ces villes a précieusement conservé son hôtel-Dieu et/ou son apothicairerie. Qui, tous, méritent bien une petite visite également !

En savoir plus