Le maître de la sculture romantique né à Dijon

Rude introduit dans la sculpture un naturalisme novateur. Ses compositions, alliant un sens de la mise en scène et une dramatisation des sentiments, en font un artiste qui a assuré la transition entre le néoclassicisme et le romantisme

Intérieur Musée François Rude
Musée dans sa ville natale

Musée Rude : musée des chefs-d’œuvres de l'artiste

Le musée Rude occupe le transept et le chœur de l'église Saint-Étienne de Dijon, un lieu chargé d'histoire.

Il abrite les moulages des œuvres monumentales du sculpteur dijonnais François Rude (Dijon, 1784 - Paris, 1855).

Visiter
Sculpture Rude sur l'arc de Triomphe à Paris
Shutterstock
Le saviez-vous ?

François Rude, le sculpteur de la frise au sommet de l'arc de Triomphe à Paris

En 1833, Rude, avec d'autres confrères se voit commander par François Guizot, ministre de l’intérieur du roi Louis-Philippe un haut relief à la gloire des armées révolutionnaires. Ces armées partent en 1792 défendre les frontières du nord-est de la France contre les monarchies coalisées.

Un moulage grandeur nature (près de 13 m de haut !) et très impressionnant de cette œuvre est visible à musée Rude de Dijon. 

Sculpture de Francois Rude au musée de Dijon
Corinne Vasselet | BFC Tourisme

Admirer ses œuvres au musée des Beaux-Arts de Dijon

Le Musée des Beaux-Arts de Dijon conserve un ensemble très important d’œuvres du célèbre artiste : 38 sculptures mais aussi 175 dessins permettent d’avoir un aperçu complet de son art.

Musée des Beaux-Arts de Dijon
Sculpture francois Rude musée beaux arts Dijon
Corinne Vasselet | BFC Tourisme
En résumé