La Bourgogne directement chez vous grâce à saveursdebourgogne.fr !
Moutarde, miel, cassis, confitures et paniers gourmands... commandez les produits du terroir bourguignon et recevez les directement chez vous !
Cliquez ici pour commander
Crème de Cassis de Dijon

Le cassis de Dijon

Le cassis a su protéger ses arrières. Le cassis de Dijon ne peut être conçu qu’à Dijon, même si l’Europe remet en cause cette réglementation. Grâce au chanoine Kir, qui lui céda son nom, le blanc cassis est devenu le deuxième apéritif préféré des Français. Aujourd’hui, ils sont quatre Dijonnais à produire une crème de cassis au rayonnement international : Edmond Briottet, Lejay-Lagoute, Gabriel Boudier et L’Héritier-Guyot.

Pain d'épice de Dijon

Le pain d’épices de Dijon

Son origine est chinoise – le mi-kong ou pain de miel – mais les Dijonnais ont fait évoluer la recette pour en faire un biscuit best-seller dans le monde entier. La maison Mulot & Petitjean, entreprise familiale et artisanale, est l’héritière d’un savoir-faire ancestral qui perdure depuis 1796. La boutique, située au 11, place Bossuet, à Dijon est une merveille qui se visite autant qu’elle se déguste. Autre adresse à visiter absolument, la Rose de Vergy, 1, rue de la Chouette, à Dijon.

Mulot et Petitjean  Rose de Vergy

Epoisses - fromage bourguignon

L’Époisses

Il y a le brillat-savarin, le chèvre charolais, en Saône-et-Loire, qui a obtenu son AOC, mais l’Époisses est devenu l’un des fromages les plus médiatiques. Ils sont plusieurs à « fabriquer » ce fromage à caillé lactique et croûte lavée. Parmi eux, la fromagerie Gaugry, à Brochon, près de Dijon, fait visiter toutes ses installations. Citons également la fromagerie Berthaut. Installée dans le petit village d’Epoisses, cette maison qui fabrique de l’Époisses depuis 1956 a relancé la production de ce fromage, devenu un des fleurons de la Bourgogne.

Fromagerie Berthaut   Gaugry fromager

 

Mourtade de Dijon

La moutarde Fallot, à Beaune

La moutarde de Dijon devra peut-être son salut à une entreprise beaunoise. Le comble pour un produit typiquement dijonnais devenu international grâce à des entreprises comme Amora. La moutarderie Fallot, la dernière entreprise à fabriquer de la moutarde de manière artisanale, est en effet engagée dans un combat pour protéger ce produit typiquement régional. Marc Désarménien, le dirigeant de Fallot, a lancé une moutarde made in Bourgogne, c’est-à-dire avec des graines qui ne proviennent pas du Canada, comme dans la plupart des pots du marché, mais bien de Bourgogne.

Moutarderie Fallot

Boeuf de Charolles

Le boeuf de Charolles

Tous les chefs vous le diront, le charolais est un must. Ici aussi, il est question de terroir. Dans le Charolais et le Brionnais, « les terrains, généralement marno-calcaires ou argileux, sont souvent en zone concave ou en bas de pente », nous explique le syndicat de cette appellation d’origine contrôlée. Cela favorise la collecte des eaux et le développement de sols profonds qui aboutissent à des prairies naturelles de qualité. Mais il est question aussi de météo et d’herbe. Ce qui explique pourquoi la viande charolaise est parmi les plus fines, avec de très bonnes qualités organoleptiques : « une grande tendreté, une très bonne jutosité, une faible élasticité, peu de nerfs et une grande intensité aromatique ».

Maison du Charolais

Negus de Nevers

Le Negus de Nevers

La boutique, propriété de société Ménard depuis fin 2013, se situe en plein coeur de Nevers. Cette notoriété, ils la doivent à un petit caramel mou au chocolat enrobé dans un sucre cuit, baptisé Négus, référence à l’empereur d’Abyssinie, Ménélik, dit le Negus, venu en visite officielle en France où il fut reçu par le président de la République et se vit offrir ladite confiserie qui portera à jamais le nom de ce lointain visiteur.

Negus de Nevers

 

Poulet de Bresse

Le poulet de Bresse

Il faut voir une fois dans sa vie le marché de Louhans, capitale de la volaille de Bresse. Il faut d’ailleurs goûter plus d’une fois dans sa vie la vraie saveur d’une volaille bressanne. Le marché de Louhans et sa foire, rendez-vous incontournables, chaque lundi matin, de la vie bressane, font partie de ces joies simples de la vie... Un conseil : allez-y de bonne heure.

Chocolats de la Clayette

Le chocolats de La Clayette

Il a fait son apprentissage chez Bernachon, à Lyon, mais Bernard Dufoux s’est installé à la Clayette (prononcez « la Clette »), petit village de Saône-et-Loire, pour, dit-il, « s’adonner à la création chocolatière ». Celui qui travaille le chocolat depuis 40 ans a obtenu le titre de Meilleur Ouvrier de France en 1998, 1999, 2000 et 2001 et s’est fait un nom grâce à quelques spécialités comme le Conquistador, un dessert praliné riche en fruits au goût puissant. Renseignez-vous pour participer aux cours de ce chocolatier hors norme.

Chocolats Dufoux

Huile d'Iguérande

Huiles d’Iguérande

Cent vingt ans que cette fabrique du sud de la Bourgogne fabrique des huiles d’olive d’exception. Si les huiles Leblanc sont avant tout connues pour leurs huiles, à juste titre, l’entreprise conçoit également des vinaigres et des moutardes. Cette huilerie artisanale se visite et se déguste. L’occasion d’aller à Iguérande et de goûter à la cuisine d’un certain Troisgros à la Colline du Colombier (www.troisgros.fr).

Huiles Leblanc

 

Anis de Flavigny

L’anis de Flavigny

C’est un monument de la gastronomie bourguignonne. Cette petite bille blanche est encore aujourd’hui produite selon les mêmes méthodes ancestrales, dans l’ancienne abbaye de Flavigny-sur-Ozerain, en Côte-d’Or. Cette douceur anisée, gérée par la troisième génération de Troubat, s’est fait un nom grâce à sa qualité mais aussi grâce aux désormais célèbres petites boîtes en fer que l’on collectionne.

Anis de Flavigny

Andouillette de Chablis

L’andouillette de Chablis

Il y a l’andouillette de Colin et celle de Michel Soulié. Si Chablis est réputé pour ses vins, le petit village de l’Yonne s’est fait une autre spécialité dans l’andouillette... au chablis forcément.

Truffes de Bourgogne

La truffe de Bourgogne

Depuis le Moyen-Age on trouve et consomme de la Truffe en Bourgogne. De son nom latin Tuber Uncinatum, la Truffe de Bourgogne se récolte de septembre à décembre. Facile à reconnaitre, sa chair est de couleur marron, veinée de blanc et sa peau (péridium) est noire. Pour développer au maximum ses arômes elle s'utilise en infusion dans des corps gras : fromage, charcuterie, crème fraîche, beurre, oeufs, ... En lamelles, elle s'utilisera pour décorer et apporter le croquant à votre plat.

La truffe de Bourgogne