Itinéraire moto dans le nord du Morvan

Difficulté parcours moto Départ AuxerreDifficulté parcours moto 230 km

Plaisir de la conduite Difficulté parcours motoDifficulté parcours moto

Attrait touristique Difficulté parcours motoDifficulté parcours motoDifficulté parcours moto

Confort duo Difficulté parcours motoDifficulté parcours moto



 

Carnet pratique

Téléchargez toutes les informations sur les routes, les étapes et les distances.

Road-book(PDF - 258 Ko)

 

Carte de l'itinéraire(PDF - 711 Ko)





© Michelin - Itinéraire (texte, cartographie et road-book) issu des 90 virées à Moto France 2011

Quand on l'aborde par le nord, le massif du Morvan ressemble à un vaste plateau, quelque peu bosselé, s'élevant lentement vers le sud. Ces ondulations, qui s'étagent et viennent rejoindre en pente douce le Bassin parisien, forment le bas Morvan, où l'altitude ne dépasse pas 600 m.

Auxerre > Vézelay

Au cœur de la Bourgogne – et d'un vignoble dont le cru le plus renommé est le chablis – Auxerre s'appuie avec élégance sur une colline qui domine l'Yonne. Ne résistez pas à l'envie d'y faire une longue promenade à pied à travers ses rues animées et le long de ses boulevards ombragés. Des maisons à pans de bois et des monuments patrimoniaux, tels que la cathédrale St-Étienne, la Tour de l'Horloge ou encore l'ancienne abbaye St-Germain, agrémentent la visite. Cette promenade très culturelle constitue une belle entrée en matière pour la balade bucolique à laquelle nous vous convions.

Vous pouvez maintenant enfourcher votre monture pour sillonner les routes qui, le long de la vallée de l'Yonne, conduisent à Clamecy au travers d'un paysage vallonné où alternent vignobles et vergers. Prenez la D 239 en direction de Coulanges-la-Vineuse et continuez tout droit jusqu'à Vincelles. L'Yonne présente ici les caractères d'une rivière de plaine : ses eaux, grossies par celles de la Cure, s'étalent dans une vallée assez large. Certains coteaux sont couverts de vignes, d'autres plantés de cerisiers. Paysage de toute beauté au printemps ! Si vous désirez faire des échappées, deux villages proches – au moins ! – le méritent : Escolives-Ste-Camille, pour la flèche octogonale de son église et les vestiges de thermes gallo-romains, et Coulanges-la-Vineuse, pour son célèbre vignoble et le musée du Vieux Pressoir et de la Vigne.

Rejoignez ensuite la D 100 vers Bazarnes et Trucy-sur-Yonne. Juste après avoir traversé l'Yonne et le canal Nivernais, vous arrivez à Mailly-la-Ville. Échappée possible à nouveau vers le bourg fortifié de Mailly-le-Château, bâti sur un escarpement qui surplombe un méandre de l'Yonne. De Mailly-la-Ville à Clamecy en passant par Châtel-Censoir, la route qui longe la rive est du canal est particulièrement agréable et belle. Après Châtel-Censoir, on aperçoit à gauche le château de Folin, qui ne se visite pas mais reste beau à voir de loin avec son enceinte de hauts murs flanqués de tours circulaires. À Clamecy, prenez la D 951 pour gagner Vézelay par une charmante petite route. Du haut de sa « colline éternelle », la ville et ses maisons blotties le long de ruelles escarpées, dominent la vallée de la Cure. Ce site majeur de l'histoire de l'art figure depuis 1979 au Patrimoine mondial de l'humanité. Ne manquez pas la visite de la basilique Ste-Marie-Madeleine, datant du début du 12e siècle, par son architecture et les matériaux polychromes utilisés.

Vézelay > Lormes

Quittez Vézelay par le sud en prenant la direction de Bazoches par la D 958. En passant, vous pouvez faire un arrêt à Pierre-Perthuis, pour admirer les ruines de son château féodal et ses trois ponts : les gorges de la Cure sont en effet franchies par un pont datant de 1874 à arche unique s'élevant à 33 m, un autre « en dos d'âne » datant de 1770, et un troisième plus récent. Une petite promenade à pied dans ce rude paysage vous conduira à la Roche Percée, d'où le village tire son nom.

Poursuivez ensuite vers Bazoches. Les férus d'histoire et d'architecture s'arrêteront ici pour visiter le château trapézoïdal où s'installa, en 1675, le maréchal de Vauban, né Sébastien Le Prestre. Belle occasion de découvrir la vie et l'œuvre du grand ingénieur militaire.

Après Bazoches, continuez sur la D 958 que vous quittez à Pouques-Lormes pour prendre la route de Lormes. Juste avant ce bourg, on peut admirer le panorama à partir de la table d'orientation du mont de la Justice. Il donne sur Vézelay (au nord), la butte de Montenoison (à l'ouest) et le Bazois (au sud-ouest). Dans Lormes, un autre panorama à contempler de la terrasse du cimetière dévoile les sommets boisés du Morvan central et les cultures parsemées de villages, entrecoupées des petits bois du Bazois et du Nivernais. À l'horizon, apparaît à nouveau la butte de Montenoison.

Continuez dans la vallée encaissée jusqu'à Bazarnes. La route monte en ligne droite : au sommet de la côte, regardez à droite le village de Cravant, au confluent de l'Yonne et de la Cure. Le parcours vous mène à Vincelles, puis oblique vers Coulanges-la-Vineuse pour quitter la vallée de l'Yonne et revenir dans la plaine de basse Bourgogne.

Lormes > Avallon

Quittez Lormes par la D 944. À St-Martin-du-Puy, tournez à droite sur la D 128. Traversez Chalaux puis Marigny-l'Église pour arriver à Quarré-les-Tombes. La localité doit son nom aux nombreux sarcophages de pierre calcaire – vestiges de plus d'un millier de tombeaux accumulés des 7e au 10e siècles – qui cernent l'église. Leur origine est mystérieuse : il peut s'agir d'un entrepôt lié à une fabrication locale ou bien d'une véritable nécropole, autour d'un sanctuaire dédié à saint Georges, patron des chevaliers.

De là, libre à vous de faire un crochet par la D 55 pour découvrir l'abbaye de la Pierre-qui-Vire. Bâtie dans un site solitaire et sauvage, elle tire son nom d'une énorme pierre plate posée en équilibre sur un rocher et que l'on pouvait faire osciller d'une faible pression de la main. De retour à Quarré-les-Tombes, prenez ensuite la direction de Cussy-les-Forges pour tourner à gauche vers St-Germain-des-Champs où vous retrouverez la D 44 pour Avallon.

Avallon > Auxerre

Perché sur un promontoire granitique isolé entre deux ravins, Avallon surplombe la vallée du Cousin, écrin de verdure et de fraîcheur. La cité-forteresse compte de nombreux édifices historiques tels la collégiale St-Lazare, la tour de l'Horloge ou son fameux grenier à sel qui abrite à présent, chaque été, l'ouvrage des artisans régionaux. Il est agréable de déambuler dans ses rues en lacet d'où l'on voit, en contrebas, des jardins en terrasse.Dans la ville basse, sont installés céramistes et verriers d'art. Profitez des parkings au nord de la ville pour laisser votre engin et la parcourir à pied.

D'Avallon prenez la route de Sauvigny-le-Bois par la D 957 et continuez jusqu'à l'Isle-sur-Serein. À Dissangis, prenez la D 86 en direction de Noyers, jolie petite ville médiévale nichée dans le méandre d'une rivière, le Serein. Elle offre un bel échantillonnage d'architecture urbaine bourguignonne. Prenez ensuite la D 956 vers Irancy et Auxerre. Continuez vers Irancy par la D 38 et longez l'Yonne par sa rive est pour rejoindre Auxerre.

Info complémentaires Parcours MotoLe conseil de Bib
Les dimanches d'été, la vieille ville de Noyers se transforme en zone piétonnière. Garez-vous près de la salle polyvalente.