Toutes les destinations "Campagne"

La Puisaye et la Forterre

Aux confins de l’Yonne, de la Nièvre et du Loiret, la Puisaye-Forterre offre aux visiteurs une nature intacte, avec ses forêts, étangs et bocages. Elle accueille le château de Saint-Fargeau et son spectacle son et lumière, le site classé des Sept-Ecluses à Rogny et Guédelon, chantier de construction d’un château fort selon les techniques du XIIe s., qui reçoit chaque année plus de 300 000 visiteurs. La Puisaye-Forterre, c’est aussi la terre natale de Colette. Un musée lui est consacré : une véritable promenade littéraire dans l’univers de l’écrivain. Pendant la saison estivale, d’agréables surprises vous sont réservées : spectacles, concerts, vide-greniers, sons et lumière, stages et activités sportives et pourquoi pas une promenade à cheval ou en petit train touristique.

L'Autunois

L’Autunois déborde la partie sud du Parc naturel régional du Morvan. Aux forêts profondes et aux "montagnes" du Haut-Folin (901 m) et du Mont Beuvray font écho les pâturages bordés de haies vives. De verdoyantes vallées abritent petites rivières et ruisseaux parfois torrentueux, royaume de la pêche à la truite. Auréolés de mystère, les chaos de granit du massif d’Uchon ne cessent de fasciner. Sauvage et envoûtant, le Morvan offre aux amoureux de nature une beauté intacte et l’air pur qu’on y respire a le parfum de la liberté.

La Bresse bourguignonne

Tapissée d’étangs et de petites rivières, cette plaine opulente et vallonnée est une réserve naturelle de gibiers d’eau, lieu de prédilection pour les pêcheurs et… les gastronomes. Elle est le fief de la pôchouse, savoureuse matelote aux poissons de rivières, et le temple des poulets à pattes bleues, de renommée universelle ! Le charme d’une campagne traditionnelle semée d’anciens moulins et de maisons basses à pans de bois flanquées de larges auvents s’offre aussi à la navigation de plaisance sur la Seille.

Le Chalonnais

Forêts, vignobles et cultures céréalières dessinent le paysage du Chalonnais où Niepce, inventeur de la graphie, apprivoisa la lumière. Prolongement de la prestigieuse Côte de Beaune, la Côte Chalonnaise élève parfois ses coteaux à plus de 400 m et produit sur une trentaine de kilomètres des vins de grande qualité. De belles demeures vigneronnes et un habitat traditionnel en pierre calcaire ocre ornent les villages à l’ambiance chaleureuse. Dans un environnement vert et fleuri effleuré par le Canal du Centre, Le Creusot-Montceau embrasse toute la saga industrielle française

Le Charolais-Brionnais

Ce pays d’élevage, où il fait bon flâner au fil des canaux, s’habille d’un paysage plantureux de bocages au relief doucement vallonné. De gros bourgs ramassés, des fermes fortifiées et des châteaux à l’abri d’écrans boisés s’intègrent au décor changeant des vertes prairies. Une densité inouïe d’églises et de chapelles romanes forme avec Paray-le-Monial, haut lieu de l’art roman, un ensemble d’une richesse exceptionnelle. Au berceau de la race charolaise, foires aux bestiaux et marchés fermiers font assaut de convivialité.

Le Mâconnais-Clunisois

C'est la porte sud de la Bourgogne et les effluves méridionales remontent jusqu’aux villages aux typiques maisons vigneronnes à galerie, nichés au cœur de vignobles réputés. Les plus fameux vins blancs naissent au pied des roches de Solutré et Vergisson, à deux pas des contreforts du Beaujolais. La Saône-et-Loire est un jardin roman dont le Mâconnais-Clunisois est le cœur. Une multitude de clochers envahit la campagne et deux sites majeurs : Cluny, cité-phare du Moyen Age chrétien, et l’abbatiale de Tournus, témoignent d’une époustouflante maîtrise architecturale. Le souvenir de Lamartine, enfant du pays, est partout présent.

L'Auxois et la vallée de l'Ouche

A l’ouest du département de la Côte d'Or, parcourant la vallée de l’Ouche et le pays de l’Auxois, le Canal de Bourgogne vous invite à la rencontre de la Bourgogne telle qu’on l’imagine. Une campagne verte et vallonnée, de solides fermes, des châteaux, des églises et de jolis bourgs et les fameuses vaches charolaises qui paissent paisiblement dans les prés.

Le Chatillonnais

Au nord du département de la Côte-d'Or, le pays Châtillonnais a toujours résonné des énigmes du temps. Robert de Molesme et saint Bernard y trouvèrent écho à leur vocation et, avant eux, les gaulois y vénéraient les sources sacrées, appelées douix. Trésor de Vix, Seine, templiers, forêts, Crémant sont les maîtres mots de ce territoire.

Le Sénonais, le Jovinien et le val d'Yonne

Le Sénonais, pays de l’équilibre et du mouvement, expose des paysages de forêts denses, pommeraies et champs céréaliers. Sens, sa « capitale », s’illustre par sa proximité de l’Île de France, son passé d’archevêché, sa cathédrale Saint-Etienne, première cathédrale gothique de France. Remontez le cours de la rivière Yonne, et admirez au passage les villes de Saint-Julien-du-Sault, Villeneuve-sur-Yonne et Joigny, ville d’Art et d’Histoire et Plus Beaux Détours de France, qui possède un riche patrimoine constitué de 19 monuments classés. Dominant la ville et la rivière Yonne, le vignoble de la Côte-Saint-Jacques, le plus septentrional de la Bourgogne, produit des vins gris uniques dans la région.

L'Avallonnais et le Vézelien

Situé au sud du département de l’Yonne, à la limite de la Terre Plaine et des premiers contreforts du Morvan, l’Avallonnais offre des paysages vallonnés de toute beauté et des sites naturels exceptionnels. Avallon, ville étape située sur un éperon granitique, charme ses visiteurs avec son cœur historique entouré de remparts médiévaux et ses jardins en terrasse dominant la vallée du Cousin. Mais aussi Vézelay et sa basilique Sainte-Marie-Madeleine, classés au patrimoine mondial par l’UNESCO depuis plus de 30 ans, constituent un haut lieu de l’art roman et de pèlerinage vers Saint-Jacques-de-Compostelle.

Le Tonnerrois et le Florentinois

Terre d’art et d’histoire, le Tonnerrois abrite de nombreux châteaux de la Renaissance : Ancy-le-Franc, Tanlay, Nuits, ainsi que Maulnes, pentagone énigmatique, en sont de magnifiques témoignages. Le canal de Bourgogne, long de 282 km, a permis à la pierre d’ici de conquérir le monde, ravit aujourd’hui les plaisanciers et alimente aux alentours, de très beaux lavoirs de pierre, comme celui de Brienon-sur-Armançon, ovoïdal ou celui de Tonnerre, la très mystérieuse Fosse Dionne. Niché dans les boucles du Serein, le village médiéval de Noyers-sur-Serein, l’un des Plus Beaux Villages de France, ravit les esprits avec le charme de ses remparts et maisons à pans de bois.

Le pays Seine et Tille

Aux portes de Dijon, vous êtes sur le seuil de la Bourgogne entre le bassin parisien et le fossé de la Saône. Seine et Tille, deux rivières qui ont donné son nom à ce territoire où la nature saura vous faire oublier le stress de la vie quotidienne. Imaginez-vous templier ou grand seigneur. Laissez-vous séduire par le charme de ce pays baigné par de nombreux cours d’eau.

Les Circuits Equivauban

Itinéraire équestre

Ce tracé, créé à l’occasion du tricentenaire de la mort du Maréchal Vauban, s’inspire du service de messagerie mis en place afin d’assurer la communication entre ses chantiers de fortification, l’administration royale à Versailles et son lieu de résidence, le Château de Bazoches.

Les Pistes Vertes de Saône-et-Loire

7 itinéraires interconnectés, ouverts à toutes formes de randonnées non motorisées, émaillent la Bourgogne du Sud. Ces tracés suivent essentiellement des sentiers naturels, peuvent être empruntés à partir de n’importe quel point et dans un sens ou dans l’autre sans problème. Ils permettent de découvrir les paysages variés et le patrimoine de la Saône-et-Loire : vignobles, forêts, bocages, villages de caractère, églises romanes, châteaux… et Cluny, Cité du cheval.

Le Grand Chemin équestre du Châtillonnais

Itinéraire équestre

Le Châtillonnais, au nord de la Côte-d’Or, dispose d’un réseau de sentiers équestres conçu pour les cavaliers et l’attelage. Les 280 km balisés (balisage du Comité National de Tourisme Equestre) au cœur de paysages forestiers verdoyants, bientôt intégrés dans le périmètre du futur parc naturel national « Entre Champagne et Bourgogne », permettent de belles découvertes culturelles : les abbayes de Molesme et du Val des Choues ; Châtillon-sur-Seine et son musée archéologique...

Sur les Chemins de Saint-Jacques de Compostelle

Itinéraire pédestre

Permet de relier Vézelay à La Charité-sur-Loire, en empruntant la « Via Lemovicensis », l’une des voies mythiques utilisées par les pèlerins de Saint-Jacques de Compostelle au Moyen-âge. Il traverse le canal du Nivernais, les paysages vallonnés du Pays des Vaux d’Yonne, et les forêts de hêtres et de chênes de la région du Donziais. De belles étapes culturelles sont possibles le long de cette voie classée au patrimoine mondial de l’UNESCO : Vézelay et La Charité-sur-Loire, le château de Bazoches, des villages de charme…

De la Loire au Morvan à cheval

Itinéraire équestre

Cet itinéraire balisé (balisage du Comité National de Tourisme Equestre) de 130 km permet de relier le fleuve de la Loire au cœur du Morvan nivernais. Au départ de La Charité-sur-Loire, il traverse le département de la Nièvre d’Ouest en Est et propose de belles opportunités d’étapes « pleine nature », jusqu’à son point d’arrivée à proximité du lac de Chaumeçon, l’un des cinq grands lacs du Morvan réputés pour leur environnement naturel sauvage préservé. Le long du parcours, il passe à proximité des étangs de Baye et de Vaux : l’étang de Baye est aujourd’hui aménagé pour la pratique de sports nautiques, de la baignade aux sports de voile ; alors que l’étang de Vaux, classé réserve ornithologique.