Sur une Voie Verte d'appellation contrôlée

De Chalon-sur-Saône à Mâcon70 km



 

Carnet pratique

Carte de l'itinéraire(PDF - 419 Ko)





© Michelin - Itinéraire (texte, cartographie et road-book) issu du guide Escapade en Camping-car France 2011

Vous ne pouvez pas la manquer ! Première et authentique Voie Verte française, la piste Chalon-Mâcon est LA référence absolue en la matière... Sur plus de 70km, elle croise les plus beaux coteaux, châteaux et paysages de Saône-et-Loire, sans danger et, mieux, sans dénivelé : elle a pris la place d'une ancienne voie ferrée ! Cerise sur le gâteau, elle offre, au beau milieu, un tunnel éclairé de 1 600m qui vous fera déboucher au cœur même du fameux Val lamartinien.

Balade garantie tout public, répétons-le. Que l'on choisisse de partir de Chalon-sur-Saône, au nord, ou de Mâcon, au sud, la Voie Verte frôle la plus grande partie de votre escapade en camping-car. Vous n'aurez qu'à décider, simplement, par quel bout du parcours vous souhaitez faire débuter votre sortie de la journée: au beau milieu de la côte chalonnaise et de ses terroirs viticoles ou, en option, au départ de l'une des multiples gares «recyclées» de l'itinéraire. Celles de Givry et de Cluny sont équipées, pensez-y, d'une aire de service tout confort .

Dans sa partie nord, la piste flirte presque sans interruption avec le vignoble. Après Saint-Gengoux-le-National, elle passe près de Cormatin (un château-joyau, à visiter sans hésiter !) puis, successivement, deux hauts lieux de la chrétienté : Taizé, la fameuse communauté œcuménique internationale et Cluny, l'abbaye bénédictine qui rayonna sur tout le Moyen Âge. Arrêts en option, selon affinité. Le climat ambiant y est-il pour quelque chose ? Le parcours lui-même paraît en état de grâce ! Tellement roulant que vous y croiserez nombre de rollers en extase et vous vous surprendrez sans doute à avaler les kilomètres sans les voir passer...

Dans la partie sud de la Voie Verte bourguignonne (22km de Cluny à Mâcon), la mise en route sera un petit peu moins douce. Il faudra pousser plus sur les pédales pour atteindre l'entrée d'un tunnel, mais ce sera tout. Toujours épaulée de vignes tirées au cordeau, la piste vous entraînera, dès la sortie du boyau, dans les émotions poétiques du fameux Val lamartinien, cortège de résidences et de lieux-dits ayant marqué la vie et l'œuvre de l'auteur du Lac. Il faut quitter la piste pour aller rendre visite aux châteaux et demeures de Milly, Saint-Point, Pierreclos ou Monceau. En revanche, la superbe et très photogénique forteresse de Berzé-le-Châtel surplombe directement la voie à la sortie du tunnel du Bois Clair. On y grimpera sans hésiter, le château et le point de vue qu'il offre sur les monts du Mâconnais valent toutes les récompenses !

En descendant vers la Saône, le dernier cadeau sera l'éblouissant panorama sur la Roche de Vergisson (485m) et sur son double emblématique, la célébrissime Roche de Solutré. Si on vient vous chercher en voiture, le point de rendez-vous sera le bout de la piste, à Charnay-lès-Mâcon.