Prieuré - Centre-ville
58400 - LA CHARITE-SUR-LOIRE
Nièvre
Tél. +33 XX XX XX XX
Afficher le(s) numéro(s)

Envoyer un e-mail

CAPTCHA
Effectuez ce test afin de nous assurer que vous n'êtes pas un robot

 Visiter le site web

Logo Facebook

Le prieuré, fondé en 1059 par le puissant ordre de Cluny, est le noyau autour duquel la ville va se développer. Etape majeure sur les chemins de Compostelle et point de passage obligé sur la Loire, le monastère s’est enrichi et a très vite joué un rôle essentiel au sein du réseau clunisien. La Charité-sur-Loire devient une des cinq « fille aînée de Cluny » et étend son influence sur 45 prieurés et 400 dépendances. Au XIIè siècle, l’église Notre-Dame est la deuxième plus grande église de la chrétienté après Cluny, plus de 200 moines logent dans les bâtiments, s’étendant sur 3 hectares.
La Guerre de Cent ans, puis les Guerres de religion vont peu à peu affaiblir la cité, place stratégique sur la Loire entre la Bourgogne et le Berry. En 1559, un gigantesque incendie va précipiter la ruine du monastère, ravageant la totalité de la nef, une grande partie du prieuré et de la ville.
D’importants chantiers aux XVIIè et XVIIIè siècles contribuent à la renaissance de la ville et du prieuré, la nef est reconstruite sur 4 travées au lieu des 10 d’origine (d’importants vestiges sont visibles sur la façade de l’Office de Tourisme, à l’entrée de l’église). Après la Révolution, le prieuré, vendu comme Bien National est intégré dans le tissu urbain. Certains bâtiments seront occupés par des particuliers et des commerçants. Si la nef actuelle date de la fin du XVIIè siècle, le chœur et le transept ont gardé l’élégance architecturale des XIè et XIIè siècles. La renommée de l’église Notre-Dame est principalement due à la richesse de son décor sculpté, notamment de remarquables séries de chapiteaux et de pilastres, sans oublier deux tympans.
Le premier, le tympan de la Vierge est toujours en place au pied du clocher Sainte-Croix. En 1840, le second, celui de la Transfiguration, a été déplacé à l’intérieur de l’église, pour une meilleure conservation. Prosper Mérimée, inspecteur des monuments historiques fera classer l’église Notre-Dame, la sauvant ainsi de la destruction puisque le tracé initial de la route royale de Paris à Nevers traversait la nef. Depuis 1998, elle est classée par l’UNESCO « patrimoine mondial de l’humanité au titre des chemins de Saint-Jacques-de-Compostelle en France » sur la voie de Vézelay.

Labels :

  • Accueil Vélo Patrimoine Mondial de l'UNESCO

 

Dernière mise à jour : 16/03/2017

Période d'ouverture

Dates d'ouverture :
Du
01jan2016
au
31déc2050

Tarifs

InformationsPrix miniPrix maxiComplément d'information
Gratuité

Recherche aux alentours

Merci d'indiquer une distance afin d'obtenir les points d'intérêt à proximité

Km
Itinéraire calculé par Google Maps sur la base du respect des limitations de vitesse. Le temps de trajet ne tient pas compte du trafic et des zones de ralentissement. Vous serez redirigé vers Google Maps en cliquant sur le bouton "Voir mon itinéraire".
Entrez une adresse avec le code postal et la ville

Vous aimerez aussi

IMG_0731
Visitez une abbaye du XIIe s. qui a conservé toute son authenticité. Dans un vallon retiré du Tonnerrois, l’abbaye cistercienne Notre-Dame de...

Plus d'information

PCUBOU0890000026
L’abbatiale de Pontigny est l'un des plus beaux exemples d'églises cisterciennes en France. Son impressionnante silhouette se dresse fièrement à un...

Plus d'information

Musée du Hiéron

71600 PARAY-LE-MONIAL
Musée du hiéron salle centrale
L'histoire de la chrétienté n'aura plus de secrets pour vous après une visite au Musée-monument du Hiéron à Paray-le-Monial ! Conçu au XIXe s., il...

Plus d'information

Temple des Mille Bouddhas
De style himalayen, le temple Bouddhiste de La Boulaye a été fondé en 1974 par un lama tibétain. Elevé sur trois niveaux, il accueille des statues...

Plus d'information